11 septembre 2006

des corbeaux

Un soir de pleine lune

Il ne peut en avoir aucune,

Ils se tapissent dans l’ombre

Ils entrent dans une chambre,

Telle des corbeaux

Ils sont sans doute très beaux,

Ils sont habillés en noir

On ne fait pas un cauchemar.

Sa voix résonne

Et pourtant rien ne sonne,

Dans ses cheveux il y a des plumes

Ils avancent comme la brume,

Ils s’envolent au son de leurs guitares

Il n’est jamais trop tard,

Ils me font vibrer

Ils n’auraient pas du s’envoler.

Ils retrouvent leur pays

Là où son leurs amis,

Regardant le coucher de soleil

Ils n’en verront pas de pareil,

Ils aiment ce qui est noir

Et cela donne de l’espoir,

Ils se réveillent la nuit

Pour voir les âmes endormis.

Ces corbeaux sont quatre

Ils observent les astres,

Impossible de dire où ils sont

Tout le monde vous répondra non,

Une chose les appelle

On entend leurs ailes,

Ils viennent des pays du nord

Et devraient être disque d’or.

Posté par chloe1 à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur des corbeaux

Nouveau commentaire